• Chronique n° 15

     

    Bienvenue dans le monde du sorcerisme

     

    Aujourd‘hui on va parler de EVIL EATER ou  Īviru ītā ( en katakana ) un manga que j’ai

    découverts en allant dans un Easy Cash. Qui m’a beaucoup plu. Dans la même ligné que

    SUKEDASHI 09 , je rappelle que ce manga parlait de la peine de mort par réparation où le

    coupable devait subir le même sort que sa victime ( un gros coup de coeur aussi ) si vous n’avez

    pas lu cette chronique je te mets le lien juste en dessous ( parce que je suis gentille)

     

     

    http://les-chroniques-de-maman-geek.eklablog.fr/chronique-n-8-a126981500

     

    Chronique n° 15

    Petite présentation comme d’habitude !

     

    EVIL EATER est un seinen ( manga pour adulte plutôt masculine )scénarisé par Issei Eifuku et

    dessiné par Kojino. Il est en trois volumes je n'en possède que deux pour le moment.Il est sortir en

    2012 au Japon,a version française est éditée par Ki-oon  en 2014 

     

     

    Chronique n° 15

    De quoi ça parle ?

     

    De la mort ! Oui c’est gay ( euh gai pardon) ! Comme je t’ai dis plus haut ça ressemble un peu à

    SUKEDASHI 09 dans le sens ou on parle de criminel et de victime !

    Dans EVIL EATER un système est mis en place, lorsqu’un criminel est exécuté ( pendu au Japon )

    une de ces victimes est ressuscité au hasard ! On fait appelle à des sorceristes ( oui moi aussi

    j’ai eu du mal à le dire la première fois, c’est bizarre comme appellation ). Ce sont des gens doués

    de pouvoir surnaturels liés à l’esprit.

     

    Les ressuscités sont appelés des « Returners »

     

    Le procédé étant contre nature, les Returners sont dotés d’un bug à leur résurrection que les

    sorceristes doivent trouver et éliminer avant de les réinsérer dans la société.

     

     

    Nous avons deux personnages principaux Kenro Nagumo appelé le tuer de partenaire qui est un

    sorceriste d’excellence et Yôko Amagi une nouvelle recrue assignée à Nagumo pour son

    apprentissage. Le lien entre eux est très académique, la petite Amagi inexpérimentée sur le terrain

    connaît par cœur les règles des sorceristes. Cependant elle a un coté plus humain de Naguno qui

    ne jure que par son travail et la bonne réussite de l’insertion du « Returner » dans la société.

    Amagi a un pouvoir spéciale et très puissant dont elle n’a pas vraiment conscience de l’ampleur, il

    ne semble pas anodin que ces deux la soient équipier.

     

     

    Chronique n° 15

    Ce que j’ai pensé du manga pour l’instant ?

     

    J’adore, tout simplement. Les personnages sont attachants , l’histoire est cool, la naration est bien

    mené, les dessins sont beaux. Je ne détiens pas le 3 ème tome mais il me tarde de savoir comment

    cela finis !

     

    Tout au long du mangas ( enfin des deux tomes en ma possession ) on suit les histoires des

    « returners » le mélange entre l’occulte,le mystère, l’enquête et la psychologie fonctionnent à

     

    merveille !

     

     

     

    Je conseille ce manga ! 3 tomes ce n’est pas énorme et pour ma part il vaut la peine d’être lu. 

     

    A bientôt !

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :